Top 70 – 30 à 11

Salut les sériephiles !

En ce jour de Noël (au moment où je rédige), je me suis dit qu’il était temps d’en finir avec ce top 70, quitte à y passer ma fin de journée. Je sais, j’avais dit que je regarderai des épisodes, mais finalement, si je me pose devant la télé, je vais dormir, alors autant rester actif avec un article qui aurait de toute manière dû paraître samedi, mais sur lequel j’ai passé ma vie à être en retard, parce que c’est plus rigolo comme ça. Bon, bien sûr par manque de temps, je me garde les 10 derniers pour samedi prochain, faut pas abuser non plus ! De toute manière, à ce stade du top, toutes les séries valent le détour. Vraiment.

C’est parti, et attention spoilers sur les saisons précédentes uniquement à chaque fois, c’est logique.

PS : oui, bon, j’ai passé plus de temps que prévu sur la mise en page, on est quasiment le 26, mais joyeux Noël quand même :’)

Résultat de recherche d'images pour "grey's anatomy season 13"

30 – Grey’s Anatomy, saison 13, renouvelée – 15,83/20

Synopsis : Maggie est amoureuse de Riggs, ce qui est un problème parce que Meredith couche avec. C’est tout ce que je me souviens de la fin de saison 12 qui m’avait fait mourir de rire au beau milieu du mariage d’Amelia et d’Owen. Ah et Alex fait de la grosse merde en explosant la tronche de Delucas aussi.

Individuellement, les épisodes de cette saison sont vraiment excellents et confirment que Grey’s a encore beaucoup trop de beaux jours devant elle. En revanche, quand je regarde l’ensemble de la saison, je me dis que je suis peut-être trop généreux car elle ne tient pas toujours le coup en terme de rythme en restant parfaitement paralysé dans certaines intrigues pendant ses 24 épisodes.

Résultat de recherche d'images pour "how to get away with murder season 3 wes"

29 – HTGAWM, saison 3, renouvelée – 15,86/20

Synopsis : Une nouvelle saison, un nouveau mystère, comme toujours, qui débute par Analise sur ce qui ressemble à une scène de crime… Et nous promet une saison explosive, tout simplement.

A posteriori, je garde un bien meilleur souvenir de cette saison que je mettrais bien plus haut dans le classement, mais ses premiers épisodes n’avaient pas réussi à me convaincre. C’est souvent le cas avec cette série malheureusement, même si ça a l’avantage de toujours réussir à se rattraper. La mi-saison est possiblement l’un des épisodes m’ayant le plus marqué l’an dernier (et oui, c’était en 2016). Clairement, la série défie les statistiques (et mon a priori de la saison 1).

Résultat de recherche d'images pour "missions ocs"

28 – Missions, saison 1, renouvelée – 15,9/20

Synopsis : Alors qu’ils sont sur le point d’arriver sur Mars, une équipe spatiale européenne se fait doubler par ces relous d’américains. Pas de bol, ces derniers disparaissent mystérieusement et la mission européenne se transforme en mission de sauvetage.

Vraie bonne surprise de mon mois de juin, cette série cumule l’avantage d’être une série de SF et d’être une série française de qualité. Deux bonnes choses qui se font trop souvent rare dans mon planning de séries – et ce n’est pas faute d’en regarder. Bref, je me suis éclaté avec ce voyage sur Mars et je suis pressé de découvrir la suite, même si je sens que ce ne sera pas pour tout de suite. Je prends mon mal en patience.

Résultat de recherche d'images pour "club de cuervos"

26 – Club de Cuervos, saison 2, renouvelée – 16/20 (ex-aequo)

Synopsis : Le soir de son anniversaire, Chava se barre au Mexique alors que le match des Cuervos est truqué et se termine super mal. L’ambiance est rapidement remise dans cette saison, et c’est tant mieux.

La série a beau cumuler tous les défauts que je n’aime pas chez Netflix (à part les longueurs quand j’y pense, mais sexe à gogo, drogue et violence inutile), elle reste ma petite pépite personnelle que je retrouve toujours avec énormément de plaisir. Les personnages sont drôles, les intrigues dignes d’un soap de qualité, l’espagnol toujours agréable à retrouver. Pas étonnant qu’elle entame le bal des 16.

Résultat de recherche d'images pour "life in pieces season 2"

26 – Life in Pieces, saison 2, renouvelée – 16/20 (ex-aequo)

Synopsis : Tyler et Clémentine ont eu l’idée farfelue de se marier, et ce ne sont pas les seuls à envisager de se marier. La fin de saison 1 enchaînait les situations cocasses et les quiproquos et le terrain est très fertile pour une deuxième année.

Les scénaristes ont su exploiter à merveille chacun des membres de la famille Short, c’est tout simplement dingue de voir à quel point ils ont su trouver le rythme juste en cours de saison 1 et le garder dans cette seconde salve d’épisodes. Le test de la saison 2 est réussie, je veux bien les voir rester dix ans sur mon écran à ce rythme-là, surtout qu’il est difficile de se lasser de ce format extrêmement court et vif.

Résultat de recherche d'images pour "man seeking woman"

25 – Man Seeking Woman, saison 3, fin de série – 16,1/20

Synopsis : Josh cherche toujours l’amour, mais cette fois-ci, il semblerait bien qu’il s’apprête à trouver la bonne… Ou pas ?

La série réussie parfaitement la transition qu’elle voulait clairement pour cette troisième saison qui effectue un bon gros virage à 380° avec une maîtrise rare. Le casting excellent aide beaucoup, l’humour décalé et perché a continué de prendre sur moi et c’était de manière assez claire la meilleure saison de la série. Son sort était incertain lors de la diffusion du final et j’aurais franchement aimé une saison 4 car le sort de certains reste (justement) incertain… mais la fin était tout simplement géniale.

Résultat de recherche d'images pour "prison break season 5"

24 – Prison Break, saison 5, fin de série ? – 16,11/20

Synopsis : Michael est mort en fin de saison 4 ? Et alors, Sara aussi était morte, on n’est plus à ça près. La série revient dix ans après ses débuts dans une nouvelle histoire d’évasion de prison (forcément) qui va voir Lincoln venir en aide à son frère qu’il croyait mort.

Oui, oui : 0,1 point d’écart entre cette saison et la précédente du top, exactement. Et oui, oui, j’ai bien noté Prison Break avec des notes si excellentes. La nostalgie m’a totalement embarqué dans cette nouvelle évasion. J’assume : j’ai surnoté beaucoup d’épisodes cette saison simplement par plaisir de retrouver les personnages et le rythme de la série des débuts – pas du tout début, certes, disons de la saison 2. Il y a des énormités, mais je leur pardonne tout. J’ai même acheté les DVDs c’est dire (bon, OK, c’était pour les offrir à Ludo, mais ça compte quand même non ?). Bon, certaines questions resteront à jamais sans réponse, c’est évident, mais ça passe bien comme saison.

Résultat de recherche d'images pour "dix pour cent"

23 – Dix pour Cent, saison 2, renouvelée – 16,16/20

Synopsis : AKS revient, mais nous retrouvons les personnages quelques mois plus tard et pas vraiment dans le même état relationnel que la saison 1.

Heureusement, cela n’empêche pas du tout les moments de fulgurance dans la série et l’humour des répliques bien senties, surtout quand il s’agit d’Andréa, Noémie et Hervé. Le coup de cœur est confirmé, même si cette saison a vu naître quelques défauts qui n’étaient pas là au départ (notamment trop de nudité gratuite et vulgarités sans raison, je trouve). Qu’à cela ne tienne, vous pouvez quand même compter sur moi pour venir voir la saison 3 quand j’en aurais l’occasion.

Résultat de recherche d'images pour "superstore saison 2"

22 – Superstore, saison 2, renouvelée – 16,19/20

Synopsis : L’équipe de Cloud 9 revient pour une nouvelle saison plus longue et mettant plus en avant certains personnages secondaires. Il est à noter aussi que les épisodes spéciaux collant aux dates de diffusion sont légion dans cette saison.

Grosse réussite pour cette saison 2 qui malgré quelques épisodes donnant parfois l’impression d’être en trop parvient à faire rire quasiment chaque semaine. Gros coup de cœur sur les épisodes spéciaux et la fin de saison qui expliquent, je pense, cette si bonne note. Si on me demandait de choisir une préférée entre cette série et Life in Pieces, j’aurais probablement répondu Life in Pieces. Comme quoi, noter chaque semaine a ses avantages et ses inconvénients.

Résultat de recherche d'images pour "the man in the high castle season 2"

21 – The Man in the High Castle, saison 2, renouvelée – 16,3/20

Synopsis : La fin de saison 1 nous a laissé sur pas mal de mystères avec un Joe qui s’en allait grâce à l’aide de Juliana et un premier film de l’homme du haut château qui nous laissait perplexe.

La saison 2 tire à merveille son épingle du jeu et parvient à ré-établir le mystère en rendant enfin intéressant certains personnages à côté desquels j’étais passé totalement en saison 1. C’en est même parfois gênant quand tu te mets à avoir de la peine pour un nazi – et même quand tu l’adores par moment. Bon, après, Preacher a bien réussi à me faire voter pour Hitler sur TVtime tellement le personnage était drôle… mon dieu, mais faut que j’arrête les fictions sur cette époque, c’est n’importe quoi. Grave pressé de voir la suite en tout cas !

Résultat de recherche d'images pour "the good place pilot"

20 – The Good Place, saison 1, renouvelée – 16,307/20

Synopsis : Eleanor se réveille et apprend qu’elle est morte. La bonne nouvelle, c’est qu’elle est au paradis. La mauvaise, c’est qu’elle sait parfaitement qu’elle n’a rien à faire là et devrait plutôt être en Enfer. Il ne lui reste plus qu’à se fondre dans la masse.

Oui, je sais, si cette série n’est que vingtième, cela vous donne une bonne idée générale de la qualité des séries dans la suite de mon top, qui sont toutes des saisons coup de cœur. Maintenant que ceci est dit, soyons clairs, j’étais on ne peut plus heureux de retrouver Kristen Bell et ça a pu jouer dans mon amour de la série. Il n’empêche que j’ai fini par en apprécier tous les personnages, l’humour particulier et son rythme toujours vif, et ce, jusqu’au rebondissement final impressionnant.

Résultat de recherche d'images pour "sense8"

19 – Sense8, saison 2, annulée, puis renouvelée pour 2 épisodes, va te faire Netflix – 16,36/20

Synopsis : Un an et demi après la saison 1, les Sense8 sont revenus pour un épisode de Noël très réussi couvrant justement plusieurs mois. On les retrouve tous là où on les avait laissés, et c’est tant mieux.

Cette saison a fait tant parler d’elle pour son annulation sur cliffhanger que c’est dur de proposer ici un avis neutre, j’ai trop envie de la survendre. Oui, il y a des gros problèmes de rythme dans la série, mais son esthétique la sauve définitivement avec des scènes de groupe magistrales et magnifiques à la fois. À voir rien que pour ça.

Résultat de recherche d'images pour "glow ruth"

18 – Glow, saison 1, renouvelée – 16,4/20

Synopsis : Dans les années 70, une jeune actrice (Ruth) tentant désespérément de lancer sa carrière se rend à une audition dans un gymnase de Los Angeles. Elle va vite comprendre qu’il ne s’agit pas d’une audition comme les autres et se retrouver embarquée dans l’univers du catch.

Encore une surprise dans les inédits vus cet été, Glow avait tout pour que je passe mon chemin et sans Alison Brie au casting, je ne l’aurais jamais regardé. Cela aurait été une erreur : si on est très loin d’une comédie (merci Netflix d’apprendre ce que signifie « comédie »), la série est hyper attachante et je me suis laissé embarquer dans une histoire loin de mon terrain habituel de divertissement… ou alors, c’est le féminisme qui m’a plu, allez savoir. Gros travail de la part de tout le casting en tout cas !

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

17 – Lucifer, saison 2, renouvelée – 16,5/20

Synopsis : Lucifer en a toujours marre de l’Enfer et passe du bon temps à Los Angeles… Enfin, du bon temps, il aide Chloe dans toutes ses enquêtes, tout en cherchant à retrouver sa mère qui s’est échappée à son tour de l’Enfer. C’est problématique.

Ce n’était vraiment pas gagné entre cette série et moi, et pourtant, dès qu’elle s’éloigne du format procédural, elle m’accroche à fond. Elle devient donc un excellent divertissement que je recommande sans hésiter, surtout en bingewatching. Je voulais pourtant de la voir en un épisode par jour… Il faut croire que j’ai appris de mon erreur et j’ai quelques épisodes de retard à bingewatcher pour la saison 3 du coup.

Résultat de recherche d'images pour "agents of shield aida"

16 – Agents of S.H.I.E.L.D, saison 4, renouvelée – 16,59/20

Synopsis : Daisy est en fuite pour digérer les morts de Ward et Lincoln, le S.H.I.E.L.D a un nouveau directeur et travaille avec une Jemma forcée de se couper du reste de l’équipe à cause de détecteurs de mensonges, Coulson et Mack fonctionnent en duo, May est paumée dans tout ça et Fitz bosse de plus en plus avec Radcliffe sur son intelligence artificielle. Bref, c’est la division la plus totale en début de saison.

La division est telle, en fait, qu’elle a beaucoup baissé les notes de cette saison. Je n’arrive pas à croire qu’elle ne soit que seizième de ce classement car quand je repense à la saison 4 d’Agents of S.H.I.E.L.D, je repense surtout à son dernier arc (épisodes 15 à 21 surtout) qui était tout bonnement la meilleure partie de la série – et peut-être de la saison télévisuelle de l’an dernier. De quoi faire revoir ma copie sur mes préférences des saisons de 22 épisodes, parce que parfois, ça coule une excellente série avec des moments trop longs, et en l’occurrence, le début.

Résultat de recherche d'images pour "american horror story roanoke"

15 – American Horror Story : Roanoke, saison 6, renouvelée – 16,6/20

Synopsis : Cette saison se présente sous la forme d’un documentaire nous racontant l’histoire d’un couple s’installant dans une maison qui semble tout bonnement hantée.

Si dans le synopsis, on a l’impression d’un retour aux sources et à la première saison, il n’en est rien. Cette saison transforme totalement son format (38 minutes contre 55 avant), ce qui est efficace, et est pour moi la meilleure de la série. Je sais qu’elle ne fait pas l’unanimité, mais j’ai sursauté, j’ai adoré le slasher, j’ai été extrêmement surpris en mi-saison… bref, cette saison a tout bon pour moi !

Résultat de recherche d'images pour "13 reasons why"

14 – 13 Reasons Why, saison 1, renouvelée – 16,69/20

Synopsis : Avant de se suicider, Hannah Baker, une lycéenne, a enregistré des cassettes audio dans lesquelles elle accuse ses camarades de l’avoir poussé à commettre ce geste.

Franchement, la série a fait couler tellement d’encre que je ne sais plus quoi vous en dire, si ce n’est que cette plongée dans la psychologie d’Hannah ne m’a pas toujours plu, mais m’a totalement scotché pendant tout un week-end. Il est difficile de décrocher et de comprendre comment cet idiot de Clay a pu mettre tant de temps à écouter les cassettes. L’article sur la saison 1 a attiré beaucoup de monde car on avait tous besoin d’en parler ou de lire des avis sur la série, je crois. Je suis aussi heureux que sceptique de l’annonce d’une saison 2. On verra bien ce que ça vaut.

Résultat de recherche d'images pour "legion tv show"

12 – Legion, saison 1, renouvelée – 16,75/20

Synopsis : Cette série est donc inspirée d’un comic que je n’ai jamais lu, chez Marvel. David est un schizophrénique qui, pour ses 30 ans, est de nouveau en hôpital psychiatrique. Comme c’est du Marvel, il s’avère qu’en fait, les voix dans sa tête ne sont rien d’autre qu’une manifestation de son pouvoir…

Je ne sais toujours pas ce que j’ai regardé en fait. Vraie pépite télévisuelle pour son esthétique et la plongée dans l’état instable de son personnage principal, Legion n’en reste pas moins totalement incompréhensible au premier abord. C’est le genre de série qu’il faut voir, puis revoir pour mieux mettre en place les pièces du puzzle. Et même à ce moment-là, vous ne savez toujours pas. Psychédélique, mais addictif.

Résultat de recherche d'images pour "Atypical"

12 – Atypical, saison 1, renouvelée – 16,75/20

Synopsis : Sam est un adolescent autiste qui, comme tout le monde, veut trouver l’amour… n’en déplaise à sa famille.

C’est simple, j’ai dévoré cette saison en une soirée avec Pauline. C’est une excellente comédie, une série très bien écrite, pas prise de tête et qui fait bien rire. Bref, un bonbon à savourer dès que vous en aurez l’occasion, même si, oui, il faut supporter la mère du héros qui, elle, essaye en permanence de tout gâcher, croyez-moi.

Résultat de recherche d'images pour "you're the worst season 3"

11 – You’re the Worst, saison 3, renouvelée – 16,84/20

Synopsis : En saison 2, le couple de héros avait frôlé la rupture suite à la dépression de Gretchen. Les voici qui reviennent plus en forme que jamais, et ils sont toujours aussi dérangés que dérangeants.

Une saison à la hauteur de mes espérances et qui confortait la série dans son bon classement du côté de mes séries préférées. Je n’ai pas grand-chose de plus à en dire sans spoiler : c’était drôle, il y avait toujours un bon rythme, malgré un énorme faux pas lors d’un épisode, et une fin soignée et réussie. Tout ce que la saison 4 ne sera pas, en fait.

BAM. J’ai cru que je n’en finirai pas de cet article, mais voilà, c’est fait ! Joyeux Noël et bonne fin de soirée à tous, on se retrouve samedi avec les dix dernières séries de ce top 70, celles qui sont définitivement mes préférées de la saison 2016-17. 🙂

Octobre & novembre – Oups

Ceux qui suivent le blog, même de loin, auront remarqué je pense que j’ai disparu de la circulation depuis le Comic Con, à peu près. Il faut dire que j’ai eu des week-ends hyper chargés et loin de chez moi, pour compléter mes semaines déjà bien comblées. Par conséquent, j’ai pris du recul et surtout, j’ai dû faire des choix entre séries et boulot. Autant dire, que ce n’était pas un choix bien compliqué et j’ai décidé de lâcher à la fois mes articles hebdomadaires et mon challenge. Enfin, « décidé ». Les événements ont décidé pour moi, et je m’excuse auprès de ceux qui les attendaient. Je n’oublie pas que j’ai aussi un tag à faire, un jour. Bref, quoiqu’il en soit, je me dis qu’il est largement temps de faire les bilans d’Octobre et Novembre du Challenge Séries 2016… J’ai peut-être arrêté de regarder One Tree Hill, mais je ne me déclare pas vaincu pour autant !

00

En octobre et novembre, j’ai terminé la troisième saison de One Tree Hill que je commente par-là. Et j’ai largement entamé la 4, au moment où j’y croyais encore. Et puis, j’ai arrêté de regarder. Pour être 100% honnête, je ne peux pas dire que la série me déplaît, elle a des côtés très sympas même. Seulement, elle ne m’accroche pas non plus des masses et la saison 4 se concentre un peu trop sur les problèmes existentiels de Peyton pour moi. Je sais que je reprendrais, probablement en 2017 ; mais pour le moment, il me paraît évident que je ne peux pas regarder cinq saisons dans les trois semaines à venir. J’ai donc pris la décision de switcher One Tree Hill… au profit d’Utopia, une série certes bien plus courte, je sais, mais bon, j’ai eu les yeux plus gros que le ventre en janvier je crois. Voilà, mes articles sur les deux saisons d’Utopia sont à venir d’ici le 31 décembre, mais c’était un gros coup de cœur que j’ai regardé en septembre. De manière générale, j’ai préféré voir des séries plus courtes que je pouvais finir plutôt que les saisons restantes de One Tree Hill. C’est stupide, car j’aurais probablement pu la finir autrement, mais c’est comme ça.

00.png

Outre ce switch, j’ai bien sûr terminé aussi l’excellentissime saison 6 d’American Horror Story. Je ne m’attendais pas à ça, mais j’ai adoré et je la considère actuellement comme la meilleure saison de la série. Après avoir critiqué pendant quelques années cette série adulée par beaucoup, je me retrouve donc à leur place et me sens presqu’un peu bête. Surtout que les saisons 3, 5 et 6 vues pour le challenge ont toutes été beaucoup plus plaisantes que les 2 et 4 qui étaient pour moi hyper décevantes et blasantes.

11

Je sais que certains ont déjà pu déclarer avoir bouclé leur challenge, ce n’est cependant pas mon cas, loin de là. Je suis pris au piège de mes choix : Netflix a diffusé la seconde saison de Club de Cuervos le 9 décembre et la deuxième partie des aventures de The Man of the High Castle est quant à elle annoncée pour mi-décembre. Gloups. J’ai donc encore 20 épisodes à voir d’ici la fin du mois, en plus de mes séries régulières (qui heureusement passent en pause) et du retour de Con Man jeudi dernier. Non mais ça va le faire.

Semaine 41 : du 10 au 16 octobre

Bonsoir tout le monde !

Cette semaine est inévitablement un peu plus light que la dernière, mais il y a de quoi faire quand même. Je vous annonce tout de suite que mon article de la semaine prochaine ne sera peut-être pas publié le dimanche parce que… je vais au Comic Con le samedi, alors j’aurais du retard dans mon boulot 😉

Peu importe pour l’instant, concentrons-nous sur les sept derniers jours !

00Les inédits de la semaine

C’était une semaine un peu allégée grâce au débat présidentiel américain de dimanche dernier qui a charcuté mes inédits du lundi. Nous sommes partis sur un petit rythme routinier dans pas mal de séries, mais il faut noter cette semaine le début de Channel Zero, une excellente surprise, et celui de Falling Water, pour laquelle mon avis est quand même plus mitigé.

Mardi voyait le retour de Supergirl dont l’univers s’étend considérablement avec ce début de saison 2 grâce à un changement de chaîne qui fait du bien à ce guilty pleasure. J’en profite du coup pour rappeler que les notes que je donne sont indicatives, subjectives et surtout je note par rapport à la série. Un 17 chez Supergirl ne vaut pas tout à fait un 17 chez Agents of S.H.I.E.L.D que j’adore bien plus et dont j’attends plus de choses. C’est un peu injuste de noter plus durement les séries que j’aime ? Probablement, mais c’est inévitable. Je vous annonce déjà un top de la saison en septembre 2017 dans lequel les choses seront rectifiées car je classerai les ex-aequo selon mes préférences ! En attendant, les séries sont classées dans l’ordre où je les ai vues cette semaine. J’ajoute un symbole cette semaine après la note, indiquant la tendance de la note par rapport à la semaine précédente.

L’anecdote inutile, enfin : vendredi, il y avait un espèce de mode autour des secrets et des choses à dire ou pas, sur quatre épisodes de 40 min, 3 avec le mot « tell » dans le titre, et ça m’a fait marrer. Je sais, ce n’est pas drôle, je vous ai dit que ce serait inutile !

Westworld (1×02), 19/20 ↗
Once Upon A Time (6×03), 14/20 ↗
Supergirl (2×01), 17/20 °
Conviction (1×02), 14/20 ↘
Agents of S.H.I.E.L.D (4×03), 15/20 =
This Is Us (1×03), 15/20 =
Channel Zero (1×01), 18/20 °
Younger (3×03), 17/20 ↗
You’re the Worst (3×05), 15/20 ↘
American Horror Story (6×05), 18/20 ↗
Blindspot (2×05), 13/20 =
Grey’s Anatomy (13×04), 14/20 ↗
How To Get Away With Murder (3×04), 14/20 =
Notorious (1×04), 14/20 ↗
Falling Water (1×01), 14/20 =
Superstore (2×04), 18/20 ↗
The Good Place (1×06), 16/20 ↗

Bonus Eve.pngLa performance de la semaine

Sur le modèle de certains blogs américains (et de TVline), j’ai décidé de me mettre en quête du meilleur acteur de la semaine.

Cette semaine, je m’aventure du côté des personnages secondaires pour trouver ma performance préférée. Je n’ai pas eu besoin de réfléchir beaucoup, tant le jeu était convaincu immédiatement : Famke Janssen était un choix évident pour son guest-starring dans HTGAWM. Sans elle, j’aurais été condamné à vous parler de Cendrillon dans OUAT (outch) ou à la rigueur du guest de Monica Barbaro, dont j’ai dit tout ce que j’avais à dire déjà dans l’article sur l’épisode de Notorious.

Bref, rien de tout ça car Famke Janssen a déchiré l’écran une fois de plus. Elle n’est pas à présenter je pense : je l’ai découverte il y a seize ans déjà (BIM, je suis VIEUX) dans son incontournable rôle de Jean Grey dans la franchise X-Men. Seize ans, putain.

Actrice mondialement reconnue, je ne vais pas faire dérouler ici son CV impressionnant. Je peux mentionner bien sûr ses deux épisodes d’Ally McBeal que j’ai pu voir cette année ou ses apparitions marquantes dans la saison 2 de Nip/Tuck lors de laquelle elle jouait un rôle parfaitement important et incontournable, qui participe pour moi du culte que beaucoup vouent à la série encore aujourd’hui. Elle prouvait à l’époque qu’elle n’avait pas froid aux yeux (et ailleurs) avec le rôle d’Ava Moore.

Son rôle d’Eve dans HTGAWM le confirme à nouveau puisqu’elle y interprète (attention spoilers pour ceux qui n’ont pas vu la saison 2) le rôle de l’ex petite-amie d’Annalise, rien que ça. La relation des deux femmes a connu un retour de flamme l’an dernier en début de saison qui était surprenant par rapport au personnage d’Annalise, qui devenait ainsi bisexuelle alors que rien ne le laissait présager en début de série (où il paraissait plus évident de miser sur Bonnie pour cela). Twist simpliste comme seul cette série parvient à les faire, cela avait offert un certain dynamisme à la série qui s’essoufflait vite après deux ou trois épisodes.

Aussi, c’est un peu sans surprise qu’Ève avait disparu de la circulation en cours de route. C’est avec surprise en revanche que je l’ai vue débarquer dans cette saison 3 pour une danse endiablée avec son ex. Cette scène dégageait tant de joie de vivre et de jeunesse (putain, elle a 51 piges quand même) qu’elle méritait déjà presque d’atterrir en performance de la semaine, rien que pour ça. Bien sûr, l’actrice ne s’est pas arrêtée là et la fin de l’épisode nous a révélé qu’Annalise était partante pour un énième retour de flamme. Il était alors temps de marquer la rupture, rupture bien plus réussie que celle d’Oliver et Connor il y a deux semaines. Eve est en couple, elle ne peut se permettre d’embrasser Annalise.

Et sur le visage de Famke Janssen, c’est un cœur brisé qui se devine aisément. Ce n’est pas facile à jouer, surtout pour un couple dont on ne sait finalement pas grand-chose et qui n’a rien d’exceptionnel ou de réjouissant à première vue (j’entends par là : clairement pas un ship en ce qui me concerne). Pourtant, c’est parfaitement maîtrisé et c’est LA performance de la semaine.

(ça me donnerait presque envie de me mettre à Blacklist pour la retrouver…)

Le Coup de Cœur Musical

Chaque fois qu’une chanson me plaira dans ma semaine série, je prendrais le temps de vous la partager. Attention aux spoilers dans le paragraphe qui accompagne.

How To Get Away With Murder (3×04) Scars, IAMX

Ben oui, c’est plus fort que moi, l’OST d’HTGAWM est juste génialissime et chaque semaine, je me fais avoir comme un bleu devant. Cette fois, ce n’est pas un énorme coup de cœur, mais j’ai reconnu direct la voix d’IAMX que j’ai découvert pendant la saison 2 (ah oui, ça fait un moment que ça dure cette connerie) et forcément je suis allé chercher ça. À noter que j’aime beaucoup aussi l’extrait de « Can’t do without you » de Caribou qui était en début d’épisode, mais que la version complète de la chanson (6 minutes) était finalement assez décevante, du coup elle ne figure pas vraiment dans cet article (mais un peu quand même maintenant).

Notorious (1×04) – Rumours, Whissell

Autre show d’ABC, Notorious semble très douée pour dénicher des chansons au rythme parfait pour m’aider dans mes quinze minutes de marche. La scène n’avait rien de marquant, mais mon oreille a tout de suite approuvé cette chanson qui n’a que le défaut d’être trop courte et de ne pas avoir de vraie fin. Très sympa pour se déhancher en faisant la cuisine, en marchant, en dissertant, bref, pour se maintenir dans une dynamique vive et pour rester éveillé. C’est pas gagné ces derniers temps où je préférerais rester au lit.

01

Côté Comics

Cette semaine, j’ai enfin pris le temps d’entamer vraiment la partie comics du blog, que j’avais envie de faire depuis un bout de temps déjà ! Pas d’énorme introduction pour cette partie, tout est dans le titre, je commente simplement les séries de comics que je commence cette année, à savoir pour le moment Jessica Jones, Mosaic, Buffy et Angel. Il est possible que je fasse un bon gros articles sur les comics Agents of S.H.I.E.L.D si j’arrive à les rattraper un jour, mais ils sont tellement ancrés dans l’univers Marvel qu’il y a trop de choses à lire !

Jessica Jones #1, 14/20
Mosaic #0, 15/20
Mosaic #1, 16/20

02Les autres actus du blog

Mardi, j’ai pu publier mon article sur la troisième saison de One Tree Hill. Malheureusement, je ne vous parlerai pas de la saison 4 ce mardi, car je n’ai pas encore vu celle-ci ! Oui, je sais, j’ai intérêt à me motiver si je veux conclure à temps mon challenge…

Comme prévu, j’ai aussi publier un article de présentation sur Containment, afin de convaincre ceux qui ne l’auraient pas encore fait d’au moins tester la série !

Rien d’autre à signaler pour le moment.

Retrouvez par ici les articles des semaines précédentes