Ces prénoms de personnages que je ne retiens pas

Salut les sériephiles,

Image result for dory

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un grand problème lorsque j’écris mes critiques de certaines séries : celui des prénoms. Il y a les gens, comme Ludo, qui dès le départ t’annoncent que de toute manière ils ne les retiennent jamais et il y a ceux comme moi, qui persistent à faire comme s’ils savaient tout sur tout et écrivent des critiques à rallonge avec les noms de tous les personnages. Il est largement temps après deux ans de vous révéler que, comme tout le monde, je me sers parfois de Google et/ou d’IMDB pour retrouver les noms de certains, et qu’en attendant, ceux dont je ne me souviens pas s’appellent XXX dans mes critiques.

Cela peut vous arriver de griller un de ces « XXX » lorsque je ne suis pas attentif ou n’ai pas le temps de me relire (95% du temps, donc), mais je crois que jusque-là ce n’est arrivé qu’une fois que quelqu’un m’en fasse la remarque (et je suis stressé par cet article, j’ai envie de tout corriger à cause de ces majuscules ehe). Et comme il y a certaines séries où il n’y a pas qu’un personnage dont le nom m’échappe, je n’hésite pas à abuser aussi des YYY, parfois des ZZZ (non, je n’ai jamais eu à me servir du début de l’alphabet, et je ne sais d’où vient mon obsession de la fin), et, évidemment, des périphrases, pour contourner le problème. Ma petite préférée, ça va être la périphrase en mode « la mère de », « le père de » et autres liens de famille tordus – n’est-ce pas Clary ??

Image result for shadowhunters clary jace

Et puis, à force de ruser, je finis par retenir les prénoms de ces affreux anonymes et l’épisode suivant je n’ai plus de problème. En théorie. En pratique, j’ai quelques irréductibles gaulois qui subsistent d’épisodes en épisodes, parfois d’années en années, et c’est d’eux dont il sera question aujourd’hui, parce qu’ils me prennent régulièrement la tête et parce que ça m’a posé souci en fin de semaine dernière avec toutes les saisons que je commençais et nouveaux prénoms à retenir. Non, parce que les castings à rallonge (je vous regarde Rise et Station 19), c’est bien, mais faut les retenir, quoi !

Par conséquent, les premiers épisodes d’une série sont parfois galère à critiquer parce que j’oublie les noms d’une semaine sur l’autre (surtout que ce n’est pas comme si j’en regardais qu’une seule !). C’est pour ça que j’essaye souvent de me trouver les sous-titres sur les premiers épisodes d’une série – et pour d’autres que j’aime moins d’une saison – car ça me permet de redécouvrir et retenir les noms (bon, ça permet aussi de s’adapter aux accents de certains, mais chut, n’allez pas révéler que je ne comprends que 90% de ce que marmonne Daryl Dixon ou de l’accent terrifiant d’Alice/Tilly).

Image result for erica the last man on earth

  1. La championne toutes catégories est incontestablement Erica de The Last Man on Earth. Sans spoiler, je dirais simplement qu’elle reste plusieurs saisons et que malgré ça, chaque année, je galère à retrouver son prénom. Elle est passée par tous les stades, de « XXX » à « Emma » à « la pote de Gail », rien n’y fait, je ne la retiens pas… alors que je l’adore, en plus, c’est un de mes personnages préférés dans la série !Image result for meliorn shadowhunters
  2. Meliorn de Shadowhunters : comment faire un article sur le sujet sans en parler ? Certes, c’est un personnage hyper secondaire, mais j’ai tendance à ne pas me souvenir son nom et à demander, dans chaque critique, à Yodabor de me le rappeler. Elle a beau me dire que c’est parce que je suis insensible à son charme, moi je persiste à dire que c’est parce que je fais un blocage sur son nom, parce que j’ai beau être très sensible au charme d’Erica, j’en oublie le nom, donc le charme n’a rien à voir avec tout ça (quoique… vu les scènes sur lesquelles je suis tombé en cherchant un gif, je me dis que c’est peut-être le charme d’Isa qui a détourné mon attention de lui).Image result for outcast megan
  3. Megan d’Outcast : c’est un cas un peu particulier, parce qu’oublier son prénom n’est pas une grosse perte surtout que la série n’a a priori pas de saison 3… Il n’empêche qu’elle m’a impacté sur plusieurs séries ! Je ne sais pas pourquoi, mais dans le pilot, je me suis persuadé que « la sœur de Kyle » s’appelait Karen. En plus, c’était facile à retenir ce fétichisme du K… Et donc, pendant tout le reste de la saison, je l’appelais Karen, même après avoir compris que je me plantais. Dans le même genre, dans Rise, il y a Gwen que j’ai entendu s’appeler Zoé dans le pilot – allez comprendre, j’ai corrigé la critique en me rendant compte de mon erreur lors de l’épisode 2 ! – et depuis j’ai du mal. Pour en revenir à nos Megan, j’ai ensuite eu du mal avec le prénom Megan au point de vouloir appeler Karen le personnage de Megan dans Colony. Les raccourcis bizarres du cerveau !Image result for bailey & weber
  4. Miranda Bailey et Richard Weber. On pourrait penser qu’après 14 saisons, je connais les noms de tous les médecins et infirmières du Grey Sloan Memorial Hospital (Olivia forever in my heart), mais non. Ces deux-là me font parfois de la résistance pendant que je regarde l’épisode. Cela ne dure jamais bien longtemps, parce qu’évidemment que je les connais !, mais ça m’arrive parfois de vouloir écrire une phrase où il est question d’eux… et de me sentir bête. Je ne m’explique vraiment pas ces bugs. Au moins, l’avantage des séries, c’est que c’est beaucoup moins gênant que quand ça t’arrive dans la vraie vie (vous savez, ce moment d’angoisse où vous tombez sur quelqu’un avec qui vous étiez au collège mais impossible de retrouver ce nom et vous faîtes genre ?).Image result for walking dead
  5. Et enfin, il y a les personnages dont je me fiche pas mal de savoir ou non le nom… genre dans The Walking Dead, les gardes du corps d’Ezekiel ou certains prisonniers récents. Parfois, je les aime bien ces personnages, mais… à quoi bon retenir leur nom puisqu’ils vont mourir trois épisodes plus tard. Et puis, je me retrouve au Comic Con à découvrir qu’un petit perso secondaire de rien du tout a quand même tenu trois saisons dans la série sans que je ne sache ni son nom, ni son rôle. Mais ne le dites pas à Laura, surtout !

Image result for 4400

Cela dit, je vous rassure, ces amnésies ou bugs catégoriques sont très loin d’être des généralités et je suis parfois capable de vous sortir des noms de personnages de séries pas vues depuis des années : je suis à peu près incollable sur les persos de LOST et je viens de me surprendre tout seul avec Tom Baldwin, Diana Skouris et autre Maya ou Jordan Collier des 4400.

Et puis, je regarde tellement de séries, il est inévitable d’avoir du mal avec certains personnages, mais ça entraîne ma mémoire de tout retenir. Ironiquement, il y a aussi ces noms imprononçables ou théoriquement impossibles à retenir qui sont gravés à tout jamais, comme par exemple Robin Scherbatsky ou Asteroid Farnsworth. Comment ça, elle ne s’appelle pas Asteroid ?

Image result for astrid farnsworth

Ces séries inspirées de comics

Salut les sériephiles,

Comme tous les samedis, on parle de comics, je laisse donc de côté Harry Potter pour quelques jours. J’ai prévu de parler des séries TV inspirées de comics, mais j’ai peur de ne pas réussir à faire quelque chose d’exhaustif. Comme ce type d’article existe un peu partout sur le net déjà, je vais le faire à ma sauce comme toujours, et vous parler uniquement de mes préférées !

Résultat de recherche d'images pour "marvel"

Agents of S.H.I.E.L.D : j’en ai déjà parlé la semaine dernière, donc je ne développe pas plus que ça !

The Defenders : Hop, d’une pierre quatre coups, je vous parle avec ce crossover géant des quatre séries de l’univers Marflix. Là aussi, j’ai souvent eu l’occasion de l’aborder sur le blog, donc je vous dirige vers tous ces articles pour vous faire une idée… Cliquez juste sur les liens !

Legion : Si je n’ai pas aimé du tout le comic paru la semaine dernière et dont je vous avais parlé dans le dernier article, l’esthétique de la série m’a énormément plu… à défaut de comprendre ce qu’il se passait.

The Gifted : Gros coup de cœur de la saison parce que ça faisait trop longtemps que j’attendais sans m’en rendre compte une série de ce type. Un vrai plaisir de découvrir des ados ayant à gérer la découverte de leurs pouvoirs et le travail d’équipe. De toute manière, ça a toujours été mon point faible.

Et aussi Agent Carter, The Punisher, Runaways, The Inhumans, Mutant X

Résultat de recherche d'images pour "dc comic logo"

Arrow : Je ne pense pas encore pouvoir en décréter que c’est ma série préférée, mais mon visionnage de l’Arrowverse apporte de bonnes choses pour l’instant. J’aime beaucoup la première saison et encore plus le début de la deuxième, même si je prends du retard avec le WE en séries.

Supergirl : De loin ma préférée de l’univers DC, mais j’en regarde encore peu, donc la concurrence pourrait être bien plus rude. Je suis particulièrement attaché à celle-ci parce que j’en aime 90% des personnages, et ça, ce n’est pas rien (non, ce ne sera jamais un 100% avec James, quoi).

Smallville : Eh oui, il faudrait voir à ne pas oublier qu’elle fait partie de l’univers DC elle aussi, et que c’est même elle qui a donné l’idée de développer une série sur Arrow en premier ! Trop longue et interminable, cette série avait pourtant du bon.

Black Lightning : C’est loin d’être un coup de cœur, mais comme elle vient de commencer, j’ai envie d’en parler.

Preacher : Difficile de croire qu’un univers si sanglant vienne de la maison DC que je connais surtout pour sa niaiserie et sa vision du monde divisée entre gentils et méchants, et pourtant ! La série a ses hauts et ses bas… et les comics aussi en fait !

Lucifer : Il faudrait qu’un jour je prenne le temps de voir à quoi ressemble les comics !

Et aussi iZombie, Flash, Legends of Tomorrow, Gotham, Les aventures de Loïs & Clarke

 Résultat de recherche d'images pour "the walking dead logo"

Kirkman

The Walking Dead : Difficile d’oublier de parler celle-ci, véritable carton pendant un bon moment, même si ses audiences commencent à décliner depuis une saison et demi. Je l’aime à peu près autant que je la déteste et son rythme lent m’a souvent donné envie de l’arrêter, avant que la curiosité ne prenne le dessus. En tout cas, j’ai arrêté de lire les comics y a longtemps – à peu près au moment du lancement de Fear the Walking Dead !

Et aussi Outcast

Résultat de recherche d'images pour "locke and key logo"

Autres

Locke & Key : Je ne résiste pas à l’envie d’en parler pour vous caser le lien vers mon article sur ce projet en cours. Je l’attends tellement.

Et aussi Riverdale, Largo Winch, Metal Hurlant Chronicles, The Tick, Wynonna Earp, XIII

Tag Favorite Shows 2017

Salut les sériephiles !

On est dimanche matin, je suis un peu fatigué alors j’ai choisi la facilité aujourd’hui et je reprends un tag trouvé sur le blog de Tequi ici (oui, encore elle, que voulez-vous, c’est une bonne adresse même si je suis en désaccord avec elle 80% du temps). Je vais peut-être dépasser un peu les 500 mots, mais ce ne sera pas la première fois cette semaine, alors bon. Le principe est tout simple : il y a des catégories et il suffit d’y répondre.

Résultat de recherche d'images pour "orphan black"

J’y ai déjà répondu quand il était question de faire mon top des séries de la saison 2016/2017 donc ça ne devrait choquer personne, mais la dernière saison de la série ne m’aura pas déçu.

Résultat de recherche d'images pour "girlboss"

Je sais que ce n’est pas trop surprenant non plus et que j’en ai parlé dans le même top… Mais voilà, je n’attendais pas grand-chose de cette série qui avait même pas mal d’éléments pour me rebuter a priori. Et puis, j’ai immédiatement accroché à son personnage principal, à l’histoire, à l’humour, à la soundtrack. J’ai dévoré la saison et je suis tristesse de la voir annulée par Netflix après une saison. Un vrai régal !

Résultat de recherche d'images pour "outcast"

  • La série la plus décevante

J’ai plusieurs possibilités de réponses ici, mais je vais choisir Outcast, parce que le tout début de saison 1 avait vraiment beaucoup d’éléments que j’aimais bien et que plus j’ai avancé dans la série, plus j’ai détesté. Certes, j’ai tout vu, mais je ne suis toujours pas sûr à 100% d’avoir tout suivi et compris de quoi la série voulait parler. C’était donc aussi ennuyeux que frustrant. Décevant.

Résultat de recherche d'images pour "the 100"

  • La série que j’aime toujours autant

Le choix est difficile car il y en a plusieurs, et je ne vais pas me décider : The 100 et Agents of S.H.I.E.L.D méritent toutes les deux le titre. Bon, peut-être The 100 un peu plus comme elle ne m’a jamais vraiment déçu même dans ses pires moments, alors que le début de saison 4 d’AoS n’était pas au niveau de ce qu’ils peuvent faire. Mais comme il a été diffusé en 2016 et pas en 2017, ça ne compte pas vraiment, hein ? Bref, ces deux séries me scotchent à mon siège chaque épisode, et j’adore, tout simplement.

Résultat de recherche d'images pour "blindspot"

  • La série que j’ai abandonnée

Techniquement, il n’y en a aucune. Je veux dire, oui, je suis en retard de plusieurs mois dans certaines séries, mais j’ai tout de même envie de les continuer. Puisqu’il faut bien en choisir une, je dirais que Blindspot est possiblement celle pour laquelle je me sens le plus coupable sans avoir spécialement envie de m’y remettre tout de suite…

Résultat de recherche d'images pour "the catch"

  • La série qui n’aurait pas dû s’arrêter

J’allais copier la réponse de Tequi, mais à la réflexion, la fin de saison qui m’a le plus frustré et qui n’a pas donné lieu à des pétitions pour un épisode conclusif, c’est The Catch. C’était devenu un véritable guilty pleasure et je suis triste que ça s’arrête comme ça, sans véritable fin.

Résultat de recherche d'images pour "once upon a time what"

  • La série qui doit continuer

Contre toute attente et au choc d’une partie d’entre vous, je vais répondre Once Upon a Time. On se calme, on se calme, je sais, j’étais pour son annulation l’an dernier – et même j’aurais milité pour si on m’avait proposé de signer une pétition pour que ça s’arrête. Oui, mais ils se sont magnifiquement rattrapés avec la saison 7 qui me plaît beaucoup et est mon nouveau guilty pleasure.

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters"

  • La série qui évolue le plus

Parce qu’il faut bien que je la case quelque part : Shadowhunters. Vraiment. La saison 1 et le début de saison 2 étaient difficiles à voir tant ça semblait parfois écrit avec les pieds et joué par des maternelles ; mais plus on avance, plus ça s’améliore sur certains points. C’est devenu un peu plus qu’un guilty pleasure, mais ne dites pas que je vous l’ai dit.

Résultat de recherche d'images pour "agents of shield team"

  • Le meilleur jeu d’acteur

Il y a tellement d’acteurs qui peuvent prétendre à ce titre, de Westworld (quasiment tout le casting) à Agents of S.H.I.E.L.D, en passant par Alycia Debnam Carrey dans FTWD (mais si, je suis impartial) ou le casting de The 100, ou les Defenders, ou… Bref… Allez, de toute manière, je peux en débattre des heures intérieurement, je sais que le résultat finira toujours par être… Tatiana Maslany dans Orphan Black. Elle m’aura bluffé et marqué à vie avec ses rôles, c’est comme ça.

Résultat de recherche d'images pour "orphan black sisters"

Résultat de recherche d'images pour "sense8"

  • Ce qui m’aura le plus marqué

L’annulation de Sense8 et son retour pour un double-épisode clairement déjà insuffisant pour répondre à toutes les questions qu’il me reste. C’était soit ça soit vous parler une fois de plus d’Agents of S.H.I.E.L.D, mais vraiment, côté séries, l’événement qui aura marqué 2017 est pour moi Sense8. Ils ont cassé Twitter avec leur annulation et ça a amorcé une grosse déception vis-à-vis de Netflix. Finalement, a posteriori, je me demande si ce n’était pas déjà les prémices de Disney et des pertes financières qui les guettaient. Un peu d’économie, ça ne peut pas faire de mal en cette période.

Résultat de recherche d'images pour "man seeking woman"

J’en parlais vendredi dans mon TFSA, donc ça ne devrait pas surprendre grand-monde, mais vraiment. C’est rare que je m’identifie à un personnage (bon, y a bien Abed de Community), mais le loser geek en perpétuelle quête de l’amour de sa vie, ça me rappelle un peu quelqu’un on va dire. La série était calibrée pour ça et ça a très bien pris sur moi, l’écriture est tout simplement brillante.

Et voilà, encore une journée où je vous vends un article de 500 mots mais qu’en fait, je vous en file 1 000. Mouahaha. Bonne fin de week-end à tous !

Les déceptions sériesques

Salut les sériephiles,

On est reparti pour un nouveau TFSA. À défaut de regarder des épisodes en ce moment (deux seulement cette semaine quand même, c’est la catastrophe), je me maintiens à jour dans ce rendez-vous proposé chaque semaine par Tequi.

Vous le savez, ce rendez-vous consiste à établir un top 5 hebdomadaire sur des thèmes divers et variés et aujourd’hui, on me propose de tirer un premier bilan de 2017. Aïe, déjà ?! J’ai hésité à frôler un nouveau hors-sujet en étant très général (genre, peut-être pas assez de morts, allez savoir, ou l’annulation de Sense8, The Catch et Girlboss), mais finalement, je vais me contenter de parler de ces séries qui m’ont déçues parce que j’en attendais plus et mieux. Malheureusement, cela n’a pas été très compliqué à établir comme top – c’était plus simple que ce que j’imaginais même. Je vais éviter de spoiler, donc vous pouvez lire tranquille, même si je ne sais pas si c’est très intéressant si vous ne regardez pas les séries dont il est question. Faites le tri dans ce que vous voulez lire, quoi.

Image result for conviction

  1. Conviction (Saison 1)

Que s’est-il passé ? Je suis vraiment déçu de l’annulation de cette série, mais en même temps, c’était une annulation totalement méritée. Si le casting était parfait en tous points, il faut bien avouer que le rythme n’y était pas et l’écriture n’avait rien d’original. Ce n’était pas réussi, c’était prévisible et les scénaristes ont tout misé sur les mauvais choix. Grosse déception.

Image result for powerless

  1. Powerless (Saison 1)

C’est simple, la configuration est exactement la même pour celle-ci et pour la précédente : un casting qui me vend du rêve, mais des épisodes dans lesquels l’alchimie n’est pas là et le truc en plus clairement absent. Pourtant, celle-ci avait aussi pour elle d’avoir un synopsis original et sympathique et de surfer sur les séries super-héroïques. Tout pour plaire… mais gros échec et dans les audiences et dans mon cœur !

Image result for outcast season 2

  1. Outcast (Saison 2)

Je n’étais pas un grand fan de la saison 1 donc la saison 2 n’aurait pas tant dû me décevoir, pourtant, ça a été le cas. Je ne sais pas à quoi je m’attendais, mais il y a quelques scènes qui m’ont bien accroché au retour. Par conséquent, j’ai vu mon espoir augmentait pour mieux être déçu. Après vingt épisodes, j’annonce que je n’ai toujours pas compris une bonne moitié de la série, où ils voulaient aller, ni cet épisode final qui avait tout pour proposer une vraie fin mais qui voit être la série annulée sur la promesse d’une suite. Mouais, je me suis fait ma fin dans ma tête, bye bye.


Image result for the mist spike tv

  1. The Mist (Saison 1)

Je suis tellement indulgent avec les pilots que j’ai refusé d’en voir tous les défauts. Il faut dire que je voulais voir cette série à l’instant où j’en ai entendu parler : vous me connaissez un peu si vous suivez le blog, j’adore les séries à tendance fantastique/science-fiction. La promesse d’une adaptation de Stephen King, c’est toujours une bonne nouvelle. Ou pas. Cette série a été une catastrophe ambulante pendant tout l’été et a fini par obtenir la plus mauvaise moyenne saison du blog. Et malgré tout, je me suis arrangé pour lui laisser une note au-dessus de 10. Je suis trop sympa (ou juste j’aurais arrêté avant la fin autrement).

 Image result for you're the worst season 4

  1. You’re the Worst (Saison 4)

Oui, j’attaque même la saison 2017-18, mais honnêtement, qu’est-ce que c’était que cette saison ? Je crois bien qu’on a perdu tous les personnages en cours de route : je me suis ennuyé ferme devant la moitié des épisodes et si l’humour était parfois encore présent, ça fait mal de voir une de ses séries préférées (eh oui !) en arriver là. La saison 5 sera la dernière, et franchement, tant mieux, parce que la 4 a prouvé que certaines séries ne sont pas faites pour durer longtemps. Celle-ci en fait partie, énorme déception.

Image result for unreal tv

Voilà pour mes cinq plus grosses déceptions de cette année. Un clin d’œil à Unreal et Another Period incapables de revenir en 2017 alors que je les attendais énormément cet été. C’est un peu à cause d’elles si j’ai subi un été médiocre…